Ateliers commandités

Contraste répond régulièrement à des appels à projets ou monte avec des divers partenaires des ateliers spéciaux ou des projets d'expositions collectives. Voici les trois derniers projets récents :

 

"H-URBAN 2", nouvel appel à candidature: «Question sur l’identité Urbanistique de Bruxelles »

 
Le projet est un atelier de photographie hebdomadaire questionnant des photographes amateurs avertis.
Il sera un lieu d'échange entre les spécialistes, Architectes et Urbanistes et les photographes, animés par des conférences et débats pour cultiver le propos auprès des photographes.
Au fil des séances les animateurs travailleront les sélections d’images avec les photographes pour construire un propos cohérent et convaincant.
Le travail sera présenté sous forme d’exposition à la fondation  pour l’architecture à Bruxelles.
 
Quel est l’impact laissé par les promoteurs et acteurs urbanistiques sur la ville de Bruxelles-Capitale ?
Quelle est la place laissée aux habitants ?
Quelle est la place des espaces verts ?
Qu’en est-il de la « Bruxelisation » ?
Existe-il une véritable identité urbanistique bruxelloise ?
 
L’atelier s’inscrit dans notre programme d’activités et d’ateliers hebdomadaires en photographie, fort des expériences antérieures avec le musée d’architecture comme
«les vitrines au XXe siècle », réalisées il y a trois ans ; le projet « H-Urban » et « Regards sur mon quartier » réalisé et financé par l’appel à projets 2011/12
 
Nombre de participants :12 personnes
Accompagnement artistique : Nicolas Van Brande et Olivier Thieffry
 
L’atelier se tiendra les jeudis de 19-22h à partir du 24 janvier 2012.
Le vernissage de l’exposition est prévu pour le 21 juin 2012.

formulaire de candidature

À envoyer par e-mail (maxi 10 Mo) à : contraste.urban@gmail.com
Date limite de réception des dossiers le 15 janvier 2013 à minuit.
Les résultats seront annoncés par mail le 19 janvier 2013.

Voir ici le résultat de H-Urban 2012.

 

« H-URBAN », question sur un urbanisme participatif

Cette exposition est le résultat d’un atelier de photographie questionnant la place et la participation des habitants dans l’urbanisme bruxellois sur base d’un propos tenu par l’architecte urbaniste bruxellois spécialiste de la question, Lucien Kroll.

Suite à un appel à candidatures lancé à des photographes de tous horizons, les 13 participants sélectionnés ont engagé une réflexion sur cette problématique en suivant  une ligne créative personnelle.

Par le paysage, la mise en scène ou le reportage, les photographes investissent la ville, explorent l’espace urbain et s’intéressent tant à l’habitat social, aux potagers urbains ou à la vision d’enfants sur leur propre environnement.

 

« IN SIGHT »

La Cambre, école supérieure des arts visuels et l’atelier de photographie Contraste présentaient cet été une exposition commune réunissant les travaux de 6 photographes sur le thème du paysage.

D’un côté, 3 étudiants d’une école supérieure des arts visuels de niveau universitaire qui ont choisi de faire de la photographie leur métier, et de l’autre, 3 adultes actifs dans des domaines professionnels très éloignés de la photographie, mais qui ont décidé de s’investir dans leur passion.

Tous partagent le même intérêt pour le paysage, qu’ils abordent sous différents aspects : dualité intérieure/extérieur des espaces du quotidien, questionnement sur les différentes formes de représentation du territoire, perception psychologique de l’espace, exploration des limites entre réalité et fiction.

 

« REGARDS SUR MON QUARTIER »

Collaboration entre l’ASBL Turkish Lady et l’atelier de photographie Contraste, est issue d’un atelier hebdomadaire mené pendant 6 mois. De jeunes adultes de la commune de Saint-Josse-Ten-Noode ont exploré leur environnement urbanistique et sa diversité architecturale.

Ils ont présenté en images leur vision personnelle d’un quartier multiculturel permettant de dépasser les préjugés et mettant en valeur la richesse de ses contrastes. Paysages urbains, scènes de rue et portraits se côtoient pour dessiner les contours d’un territoire situé entre les gratte-ciels des bâtiments européens et les maisons populaires bruxelloises.

Les photographies ont été présentées en plein air dans le quartier de Madou.